Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/04/2009

MISTER HOLLYWOOD – Boulevard des illusions

dyn002_original_400_548_jpeg_2551150_4469bf958ad052f6b8e8924b08c7d936.jpgDessin : Lenaerts - Scénario : Gihef
Editions Dupuis. Collection : Repérages

Résumé (de l’éditeur) : La réussite est parfois pire que l'échec...Des rêves plein la tête, le jeune Orson Wells (avec deux "L" mais un seul "E", rien à voir donc avec le célèbre réalisateur, Orson Welles) a quitté son New Jersey natal pour Los Angeles, bien décidé à conquérir Hollywood.
Ses armes : un ordinateur portable, un peu de talent et suffisamment de naïveté pour se croire le scénariste que la Mecque du cinéma attend depuis toujours.
Mais si Hollywood est une machine à rêves, elle fabrique aussi son lot de cauchemars...


Mon avis : C’est une nouvelle série qui débute chez Dupuis dans la collection Repérages.
C’est l’histoire d’un jeune scénariste qui débarque à Hollywood. On remarque bien vite qu’il s’agit en réalité d’un oiseau pour le chat plongé dans la jungle du cinéma. Le scénario nous parle d’un sujet déjà traité dans le cinéma mais peu dans la bande dessinée. Sans être génial et complètement innovateur, cette histoire a pour qualité d’aller à l’essentiel mais aussi a dépeindre de façon détaillée le milieu des scénaristes à Hollywood. L’histoire est truffée de détails révélateurs et croustillants. Mais ce sont surtout les dialogues et les situations qui sont percutantes…On y voit également les pratiques pas toujours reluisantes du « système ».
Le dessin est très ligne claire et me rappelle beaucoup des dessinateurs tels que Ted Benoit ou encore Jacques Martin avec qui Lenaerts a collaboré.
En conclusion, un album qui se lit très facilement et une histoire qui tient la route. On aurait peut-être pu s’attendre à plus de développements au niveau des débuts du personnage principal à Hollywood mais le scénario a pris d’autres options rapidement. A découvrir…


surprises.smileysmiley.com.7


Capitol.

MHOLLY-01-F-01

Les commentaires sont fermés.