Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/05/2009

LOÏS – T.4 : Monsieur, Frère du Roi

dyn006_original_400_538_jpeg_2551150_db9ebf4509ad63260e3b11a050c7dd64.jpgDessin : O. Pâques - Scénario : P. Weber - Série créée par Jacques Martin
Editions Casterman

Résumé (de l’éditeur) : La mort rôde dans les couloirs du somptueux château de Versailles. Mais, plus encore que la menace de la grande faucheuse, c’est l’ombre du scandale qui, ces temps-ci, préoccupe Louis XIV, le Grand Roi. Depuis des mois, la rumeur ne cesse d’enfler, obsédante, terrible. Le risque est réel, désormais, de voir ce scandale éclabousser la couronne, en incriminant celui que la coutume désigne du terme de « Monsieur »: le duc d’Orléans, propre frère du Roi. C’est dans ces circonstances troublées que Loïs se voit confier la décoration des nouveaux appartements du prince et de son épouse, l’ineffable Madame Palatine. Il y bénéficie, de ce fait, d’une place idéale pour mener l’enquête dont on l’a discrètement investi sur cette fâcheuse et dangereuse affaire. Mais que faire si ses investigations le mènent au plus haut niveau de l’Etat, dans l’orbite immédiate de ce Soleil incarné qui règne sur ce palais comme sur la France? À moins que les clés de l’énigme ne se dissimulent en réalité très loin des fastes et des salons du palais de Versailles, jusque dans les bas-fonds du Paris populaire…


Mon avis :
Jacques Martin a passé la main depuis le troisième tome de la série à Patrick Weber pour le scénario qui s’est inspiré de faits réels pour faire rentrer le lecteur dans Versailles.
Cela nous donne une enquête détaillée sur le château de Versailles, la vie à la Cour et les mœurs de l’époque. Nous avons également de l’action et pas mal de personnages qui interviennent au fil de l’histoire. Même parfois un peu de trop. On se demande parfois qui est qui. L’action avance très rapidement, les faits s’enchainent comme par enchantement à un tel point que cela devient trop beau pour être vrai…Je n’ai pas trouvé Loïs très crédible dans cette histoire… Le dessin d’O. Pâques me laisse un peu sur ma faim. Il est indéniable que Versailles et tout ce qui touche à l’architecture, les décors sont dessinés de façon très détaillées, avec précision. Le résultat est remarquable. Les couleurs sont très chatoyantes, même un peu trop…Mais je déplore surtout un manque de fluidité dans les traits et les mouvements, surtout au niveau des personnages et des visages, peu expressifs…Je dois dire que ces éléments m’ont quelque peu gêné dans ma lecture. C’est pour moi la série la moins aboutie de Jacques Martin…Cela se laisse lire, surtout pour les férus d’histoire, mais ce n’est pas pour moi une lecture indispensable…
surprises.smileysmiley.com.6

Capitol.

lois 7

Les commentaires sont fermés.