Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

17/08/2009

Animal'z.

dyn010_original_400_530_jpeg_2551150_41a094ab1226504e0cf4e600940e3d2a.jpgAuteur : Enki Bilal
Editeur : Casterman.


Le coup de sang.

Dans ce monde dont on ne sait trop s’il est l’émanation d’une histoire parallèle ou simplement le récit de notre futur, le dérèglement climatique s’est brutalement généralisé. La catastrophe porte un nom : le Coup de Sang. Sur la planète dévastée, martyrisée, l’eau potable est soudain devenue un trésor, et la survie individuelle l’obsession de chacun. Désormais, les transports sont rares et dangereux, les communications aléatoires. Seuls quelques Eldorados très isolés, refuges protégés par leur situation géographique particulière, ont réussi à préserver un semblant d’ordre social. On ne peut les rejoindre que par la mer, immense; l’unique milieu naturel, peut-être, qui conserve quelque chance de perdurer en ces temps d’incertitude absolue…


Mon coup de folie.
Figurez vous que c’est mon premier Bilal. Et oui, je n’ai jamais été attiré primo pas son trait au fuseau et deusio par ses scénarios qui me paraissaient des plus spaces.
On ne peut pas dire que j’ai été surpris de me retrouver dans un monde post-apocalyptique dès le début des 100 pages de cet album. Le prologue est assez perturbant car il faut faire connaissance avec les différents protagonistes et surtout mettre son anti brouillard pour combattre le smog gris-bleu du dessin. Ensuite, la lecture est même agréable et on arrive assez vite au terme du voyage. Par contre, je suis loin d’avoir tout compris de la subtilité du récit, c’est un peu comme un film de Lynch où on a besoin d’un décodeur pour comprendre ce que l’auteur a voulu nous dire. En faisant des recherches sur le net, plusieurs symboliques du scénario  ont trouvé un sens .C’est d’ailleurs très dommage de ne pas avoir une postface expliquant aux lecteurs tous les turpitudes des animal’z.
Je termine donc cette chronique avec un sentiment étrange, d’un coté un monde froid et pas facile d’accès et de l’autre une BD onirique qui marque les esprits.
surprises.smileysmiley.com.7
on en parle sur le forum.

animal'zjpg

Commentaires

pas le premier venu
j'aimais bien du temps ^ùu j'étais étidiant
Très inspiré par ce dessinateur

Écrit par : jean-marie | 17/08/2009

Les commentaires sont fermés.