Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/09/2009

ALIX – T28 : La cité engloutie

dyn003_original_400_537_jpeg_2551150_60792dc56ce9a59cf90eefbe9297f3dd.jpgDessin : Ferry - Scénario : Patrick Weber
Une série créée par Jacques Martin
Editions Casterman


Résumé (de l’éditeur) : Des légionnaires ont mystérieusement disparu dans les profondes forêts d’Armorique. Et ce n’est pas une bonne nouvelle pour Rome. Si les Celtes, en effet, n’ont pas réussi à vaincre par les armes leurs adversaires romains, ils ont choisi de poursuivre la lutte par le biais des croyances. Grande est la puissance de leur religion, de leurs dieux, et surtout de leurs druides, dépositaires d’un savoir très élaboré où la pharmacopée occupe une place centrale. En dépit des superstitions attachées à la religion des peuples celtes, et aux pouvoirs magiques que l’on prête aux druides, Alix part sur les traces des soldats disparus.
Mais, ce faisant, c’est aussi à sa propre histoire que le jeune homme est bientôt confronté. Quelles seront les réactions d’un fils de Gaule adopté par la Louve romaine face à ce qui ressemble à un complot des ennemis de César ? Comment mener à bien pareille mission en terre d’Armorique lorsqu’on est, comme Alix, le produit complexe de deux cultures aussi dissemblables?
Pour Alix commence une aventure difficile, éprouvante. Dans une ambiance baignée de mystère, c’est bientôt le choc frontal entre les fils de la «civilisation» et ceux de la «forêt». La tension monte, jusqu’à l’affrontement final au milieu des éléments déchaînés.


Mon avis : J’ai toujours bien aimé cette série mais je dois bien reconnaître que depuis quelques temps j’ai plus difficile à adhérer à certains albums de la série. Que fait encore Jacques Martin dans le processus de création ? C’est déjà à ce niveau que se pose la question cruciale…On sait que son état de santé ne lui permet plus de dessiner. De plus, on a appris que deux équipes se sont formées pour la réalisation des albums de la série. Le scénariste attitré est maintenant Patrick Weber alors que les deux dessinateurs désignés sont Christophe Simon (qui a déjà travaillé sur Alix) et Ferry (Ian Kalédine, les chroniques de Panchrysia,…).Le tome 28 voit donc Ferry et Weber nous raconter une histoire qui se déroule lors de la conquête de la Gaule, couverte par des forêts impénétrables. Patrick Weber semble vouloir redynamiser le scénario en se basant sur des faits historiques remis à la sauce « Alix ». Il faut bien reconnaître que le résultat est plutôt bon au niveau du récit en lui-même mais me laisse plus sur ma faim au niveau du découpage et de la narration graphique en elle-même, même si Alix a toujours été d’un grand académisme. Concernant le dessin, là , j’ai vraiment un problème…Alix et Enak sont en général bien dessinés mais par contre le dessin dans son ensemble me semble plutôt bâclé : des imprécisions dans les attitudes des personnages, dans les proportions, le trait manque de relief, est parfois trop fin ou trop chargé…Pour résumer, ce dessin manque de vie et de mouvement, il donne une impression de « figé »…Je sais que chacun à son style mais je ne retrouve pas non plus une filiation avec le dessin d’une série comme Ian Kalédine…J’ai franchement l’impression que cet album n’est pas assez abouti au niveau du dessin et toute la structure du livre en pâtis. Je veux bien dire que ce n’est pas facile de reprendre une telle série mais là, je suis déçu par ce tome qui aurait mérité mieux, beaucoup mieux…
surprises.smileysmiley.com.6

Capitol.



alix28laciteengloutie1

Commentaires

Un des héros de mon enfance
J'ai adoré.Même aujourd hui.Que de détails dans ces dessins.Un architecte ce monsieur

Écrit par : jean-marie | 04/09/2009

Les commentaires sont fermés.