Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/10/2009

Baker Street,le cheval qui murmurait à l'oreille de Sherlock Holmes.

dyn009_original_400_527_jpeg_2551150_ef9bbc0a30547ea2b9fd1041012e937c.jpgAuteurs: Veys et Barral
Editeur: Delcourt.


Les affaires reprennent.

Sherlock Holmes s’ennuie. La plupart des criminels sont sous les verrous, souvent grâce à lui. Et les autres, par peur de subir le même sort, se tiennent à carreau. Du coup, rien, pas une affaire en vue. Notre célèbre détective en deviendrait dépressif. Et ça, ce n’est pas bon pour notre ami le docteur Watson, qui subit en permanence les sauts d’humeur de son ami.


Hips.
-Allo, je suis bien à l’association de la cuisine traditionnelle de Madame Hudson ?
-Elle-même à l’appareil dentaire, hips ! A qui ai-je l’horreur ?
-William Dawson, des whiskies Hasbinh .Dites Madame Hudson, j’aimerais connaitre la recette de votre Baker Street spécial pur malt.
-Alors, c’est ficelle. Vous prenez un détective privé imbu de sa personne maniaco-dépressif de préférence, vous lui ajoutez un Laurel Watson porté sur la boisson hips, n’oubliez pas l’éléphant essentiel mon chère Dawson, l’inspecteur Lestrade et escalier. Vous mélangez le tout par de la loufoquerie et vous obtenez le Baker Street spécial.
- Je l’ai essayé comme dans votre livre et fait gouter à Bruno le singe et je dois avouer que la 5 ème livré, il me l’a craché au visage.
-Ah mais hips, vous avez certainement oublié l’élémentaire carotte d’émeraude, stupéfiant non ?Hips.
-Mais vous êtes un génie pathologique madame Hudson doublée d’une folle de 1 er catégorie !
-Oh vous me faites rougir, monsieur Down Jones. Dites, vous pourriez m’envoyer 2 ou 3 caisses de votre divin breuvage ?
-Désolé mais je réserve ma production au Docteur Watson. Je suis écossais madame !
-Malotru! God save the Queen.
-Pffffff

surprises.smileysmiley.com.6

bakerstreet5

Les commentaires sont fermés.