Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/10/2009

KAPLAN & MASSON - T1: La théorie du chaos

dyn008_original_600_800_pjpeg__5cc230ea75a67881deab192583e55837.jpgDessin :

Jean-Christophe Thibert

Scénario :

Didier Convard

Couleurs : Pixel vengeur.

Editions Glenat

Résumé (de l'éditeur) :  Le scientifique Jason Purcell est un homme brisé. Mais un homme debout. Car depuis la mort de son compagnon de recherches, Albert Bernstein, Purcell reste le seul responsable des abominations d'Hiroshima et Nagasaki... Dévoré de culpabilité, l'homme a décidé de créer un comité de lutte contre la prolifération des armes atomiques. Initiative louable, mais dangereuse, puisque Purcell est aussitôt assassiné par d'ignobles tueurs, capables d'étrangler leurs victimes à mains nues, mais aussi d'escalader les façades d'immeubles à la seule force de ces mêmes mains... De quoi titiller la curiosité d'un couple d'enquêteurs pas comme les autres : Etienne Kaplan, membre des services secrets français, et Nathan Masson, scientifique réputé. L'enquête peut commencer.


Mon avis : C'est un album très attendu et déjà beaucoup commenté. J'étais impatient de voir sur pièce cette nouvelle série BD. Est-ce un événement ou simplement un coup marketing sans grand fondement ? Les auteurs  sont Didier Convard, c'est le scénariste de la série best-seller « le triangle secret », et Jean-Christophe Thibert, un dessinateur issu de la publicité et de l'illustration dont ce livre est la troisième réalisation en BD.

Dès l'ouverture de l'album, c'est le graphisme qui saute aux yeux. C'est bien une ligne claire épurée au maximum : des traits d'une propreté et simplicité virginale, des couleurs et aplats d'une qualité et d'une homogénéité rare. Je soupçonne que le traitement par ordinateur est passé derrière et a enlevé toute aspérité. C'est beau, grandiose, trop beau peut-être...C'est vraiment une découverte !

Tous les codes de la ligne claire sont présents. On peut même remarquer des références à de glorieux prédécesseurs. A la page 25, on y voit chez Masson une vitrine avec à l'intérieur une momie qui ressemble étrangement à celle de Rascar Capac. Les sept boulles de cristal de Tintin n'est vraiment pas loin. La filiation à Blake et Mortimer est avouée et assumée : même époque, mêmes types de personnage, mêmes métiers (savant- agent des services secrets). Mais ce n'est pas qu'un pastiche ou une vilaine copie, c'est beaucoup plus ...il en ressort une certaine modernité, une façon de raconter qui est décapante et novatrice qui se permet pas mal d'audace pour le genre « ligne claire ». J'en veux pour exemple à la page 28, le summum dans le genre, le personnage principal Masson séduit sa jolie secrétaire suite à une soirée bien arrosée. Perplexe, il la découvre nue dans son lit au petit matin. Cela nous vaut un joli nu de dos puis un sein de la demoiselle. C'est Hergé qui doit se retourner dans sa tombe...Les auteurs en réalisant un ouvrage de genre ont voulu aussi transgresser certaines règles. Ceci dit c'est très bien amené et cela fait sourire...Autre temps, autre mœurs...

En conclusion, c'est une jolie surprise, un livre facile à lire, bien bâti, superbement dessiné, pas de dialogues interminables à la E.P.Jacobs. Les auteurs nous présentent un exercice de style très réussi. Un des tout bons albums de l'automne.

8,5/10

Capitol.

On en parle sur votre forum:http://samba.xooit.be/t875-kaplan-et-masson.htm

Les commentaires sont fermés.