Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

30/11/2009

ORVAL - Première partie

dyn008_original_500_666_pjpeg_2551150_7410ee752f40c662ea0260e65abcf659.jpg

Dessin et  scénario: Servais

Editions Dupuis

Résumé (de l'éditeur) :   Grandeur et décadence de l'Abbaye d'Orval (en Belgique) Le Val d'Or, c'est ce lieu merveilleux de beauté et de richesses naturelles que des moines bénédictins découvrent en l'an 1070, au cours de leur périple à la recherche de l'endroit idéal pour édifier leur abbaye.
Observants de la règle de Saint-Benoît, ils vivent dans la simplicité et le silence, loin de la cupidité et de la violence du monde. Celles-ci franchiront pourtant le clos de l'abbaye, apportant avec elles leur lot de souffrance et de désolation...


Mon avis : C'est le retour de Servais, le chantre de la Gaume. Il s'intéresse ici à l'Abbaye d'Orval, une halte touristique bien connue des Belges où il est de bon ton de déguster une bière trappiste. Pour votre édification personnelle, il faut savoir que l'Orval, bière brassée à l'Abbaye d'Orval, dans la province de Luxembourg, a une teneur d'alcool de 6,2 %.Les secrets de fabrication sont gardés mais résultent d'une double fermentation et d'une levure spécialement préparée par les moines. Il existe une version plus légère appelée « Orval vert ».

Ceci étant dit, Servais s'est laissé convaincre de raconter l'histoire de l'Abbaye à travers les temps.Bien évidemment, il a pris l'option de romancer son histoire en se focalisant sur la période troublée de la révolution française. Mais cela ne l'empêche pas de faire des digressions sur la vie de Saint Benoit, sur la fondation de l'Abbaye, sur la légende de l'anneau d'or...C'est habillement raconté, Servais sait y faire en matière de scénario. Le dessin est toujours aussi somptueux. Bien évidemment, Servais en profite pour revisiter à nouveau ses thèmes favoris : la nature, les animaux, les gens, l'amour, la trahison, la société et ses castes sociales,...Cela nous vaut un excellent album avec de très belles planches, très colorées,...J'ai aimé ce livre tant au niveau graphique que de l'histoire. Mais j'ai surtout appris beaucoup sur Orval qui valait bien que Servais s'y penche un peu...Un livre à lire bien au calme, confortablement assis dans son fauteuil, avec une bière d'Orval et des petits fromages...Un plaisir de lecture à consommer sans modération...

7,5/10

Capitol.

On en parle sur votre blog: ICI

Les commentaires sont fermés.