Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/12/2009

Le télescope.

dyn009_original_400_534_jpeg_2551150_9c35cd03401eaac79e9b5dbb034e4aa5.jpgAuteurs: Van Hamme et Teng.
Edition : Casterman.
Durée de lecture : 65 min.

La prostate connexion.

Ils ont trois cents ans à eux cinq. En face, à portée de télescope, elle en a vingt-cinq à elle toute seule. Ils ont perdu la plupart de leurs illusions. Elle n'a pas encore eu le temps de s'en créer beaucoup. Ils sont plutôt fauchés. Elle raffole des bijoux et des restaurants de luxe. Ils n'ont plus vraiment les moyens de leurs fantasmes. Elle aime faire l'amour tous les jours. Bref, ils étaient faits pour se rencontrer. A cinq contre une, la partie était inégale. Elle l'a gagnée en six semaines, par abandon dans la manche décisive. Et puis... il y a eu le miracle ! Le Télescope est une histoire résolument immorale qui parle tout bêtement d'amitié, de sexe, d'argent, d'amour et de tendresse. Tout bêtement.


Papy fait de la résistance.
Le plus célèbre retraité de la BD, Jean Van Hamme, nous revient encore une fois juste avant les fêtes. En vieux briscard qu’il est, il connait le bon moment pour sortir du sanatorium des BD comme Blake et Mortimer, Rani et ici le télescope, un « croulant » one-shot On y retrouve une bande de sexagénaires s’amusant à assouvir enfin leur fantasme. Un rêve qui prend la forme d’une jeune anversoise de 25 ans, Jo. Pour entretenir ce tonneau de danaïde, nos papys vont s’engouffrer dans une belle arnaque financière, un thème que JVH métrise à fond la caisse. Rajoutez-y une cure de bons dialogues saupoudrés d’humour et on obtient une régénération viagrale  très légère et décalée. Le tout a reçu d’ailleurs de bonnes critiques de la plupart de mes illustres confrères qui ont certainement trouvé ce récit original et très …frais. Pour ma part, j’ai trouvé ça « sympa », le problème venait plutôt du fantasme qui avec son regard noir m’a pétrifié sur place. J’ai d’ailleurs trouvé le dessin de Teng(l’ordre impair) assez.. vieillot. Désolé mais je devais la faire. Plus sérieusement, c’est plutôt les couleurs trop modernes qui m’ont perturbé. Enfin, je ne sais plus trop quoi à la fin, j’essaye de trouver une raison pourquoi je ne partage pas l’enthousiasme universel pour cette BD, ça doit être Alzheimer qui me frappe déjà.

surprises.smileysmiley.com.7

telescope1.2

Les commentaires sont fermés.