Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/12/2009

MAGASIN GENERAL - T5: Montréal


dyn006_original_500_658_pjpeg_2551150_63b277f35f97c9b0f0b4a98ba56893d2.jpg
Dessin  et  scénario:

Régis Loisel & Jean-Louis Tripp

Editions Casterman

Résumé (de l'éditeur) :   Marie et le jeune Marceau, dans un bref moment d'attirance mutuelle, se sont abandonnés l'un à l'autre. Un épisode charnel qui, hélas pour eux, n'a pas tardé à se savoir. La promise de Marceau, Clara, a débarqué publiquement au magasin général en furie, accusant Marie de lui avoir volé son fiancé. Cris, larmes. Le curé s'en mêle, on jase à qui mieux mieux dans les familles, et bientôt c'est tout le village qui entre en ébullition ! Conséquence directe : le magasin général est en partie déserté et c'est tout Notre Dame des Lacs, ou presque, qui s'applique à éviter Marie comme une pestiférée. Lorsque sa meilleure amie Adèle rejoint elle aussi la réprobation générale, c'en est trop pour la jeune veuve : elle décide de partir ! De quitter la petite communauté, au moins pour un moment. Sur les conseils de Serge, accompagnée de Jacinthe qui vient de perdre sa grand-mère, Marie prend la route de Montréal...

 


Mon avis : On ne s'en lasse pas ! Cinquième tome du Magasin général et toujours le même plaisir de lecture. On pourrait pourtant s'attendre à ce qu'au 5e tome l'histoire commence à tourner en rond, à ce qu'il y ait des « redites », des baisses de régime,...Et bien non, pas du tout ! La fraicheur reste de mise, de nouvelles péripéties relancent l'histoire et font découvrir à chaque tome une nouvelle facette d'un ou des personnages. Le village vit sa vie avec toutes ses joies, ses peines, ses scandales, ses cancans, ses intrigues,...C'est la vie d'un village qui se déroule devant nos yeux avec des évènements anecdotiques ou importants mais qui chamboulent la vie d'une petite communauté. Mais à aucun moment, le lecteur n'a envie de lâcher le livre car cela reste passionnant malgré un tempo qui peut sembler à première vue lent. Et pourtant, il se passe toujours quelque chose dans ce petit village du fin fond du Québec...Le scénario est un petit chef d'œuvre permanent, les dialogues sont ciselés et savoureux. Les scénaristes nous font découvrir des sentiments contrastés et l'impact du « qu'en dira-t-on ? » sur les comportements de chacun, avec ses conséquences inattendues...  Enfin le dessin, une marque de fabrique, est toujours aussi étonnant. La colorisation vient parachever le tout...A lire de toute urgence, tabernacle !

8/10

Capitol.

Les commentaires sont fermés.