Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

22/12/2009

Hammerfall,T4:Ceux qui savent.

Hammerfall4.jpg

Auteurs :Talijancic et Runberg.
Editeur : Dupuis
Durée de lecture : Tome 3 :25 min et tome 4 :33min.

La dernière scène.
Le narrateur de cette saga, Alcuin, émissaire de Charlemagne dans les territoires du nord, s'apprête à en conter le dernier chapitre. Harald et Henrik traquent Grimnir, le roi des Skanes, tombé dans une démence mortelle depuis la mort de son scalde si précieux. A leurs côtés une alliée s'est déclarée : Freyja, déesse aux yeux doux, celle que le combat n'effraie pas. Les guerriers seront sans aucune pitié. Bjorn le beau et sa troupe de mercenaires arrivent en vue de leur but : le repaire d'Ulf le blanc, à qui ils doivent reprendre la relique chrétienne promise à Charlemagne. La bataille ne pourra avoir d'autre issue que la victoire ou la mort. Un monde ancien cède la place à un ordre nouveau. Charlemagne veut asseoir son pouvoir et celui de Rome. Mais quand les dieux s'affrontent, la morale des hommes entre-t-elle en jeu ?


Mon chaos.
Mon intérêt pour cette BD a vraiment sombré au fil des tomes et c’est avec bonheur que j’ai clôturé ce tome 4 pour en être quitte. L’ennui principal pour moi vient de ce mélange détonnant entre la mythologie Viking et la réalité historique. Cette mixtion fait perdre toute sa crédibilité à ce récit. En plus, ce n’est qu’une succession de combats sanglants proche de la boucherie. Un joli cortège d’horreur sans consistance que seuls des lecteurs lobotomisés pourraient y trouver un sens ou de l’intérêt.  La fin n’arrange vraiment rien, elle est expédiée en quelques pages comme si c’était un résumé d’un album qui aurait été zappé. Coté dessin, toujours de grosse difficulté pour reconnaitre les personnages et ces incessantes coupures qui perdent un peu plus le lecteur déjà proche de l’abandon.
Voilà, vous êtes de ceux qui savent que le chaos est  bien vivant dans cette série.
surprises.smileysmiley.com.4


Hammerfall2

Les commentaires sont fermés.