Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

08/03/2010

LEO LODEN-T19: Speculoos à la plancha

dyn010_original_377_500_pjpeg_2551150_553df20fb50f78c414fa82e3eef9f269.jpg

 

Stoump au speculoos sur planche (en Bruxellois)

Dessin : Carrere - scénario: Arleston-Nicoloff

Editions Soleil

Résumé (de l'éditeur) : UNE PREMIÈRE ENQUÊTE INTERNATIONALE POUR LE PLUS MARSEILLAIS DES DÉTECTIVES ! Angoulême, l'univers impitoyable de la BD, où se retrouvent fi n janvier dessinateurs, scénaristes, éditeurs... et chasseurs de dédicaces. C'est d'ailleurs pour en obtenir un maximum que Marlène a trainé́ Leo et Tonton loin de la douceur de l'hiver marseillais. L'ambiance sympathique du festival n'éloigne pas les vrais requins : quelqu'un a dérobé les planches du tout nouveau Lanfeust dans la chambre même de Didier Tarquin, au grand désespoir de son éditeur prêt à tout pour les retrouver... et à n'importe quel montant !
C'est évidemment une affaire pour Leo et Tonton qui vont se plonger dans cette enquête dans le milieu des collectionneurs. Cette nouvelle aventure va les mener logiquement dans la capitale mondiale de la BD: Bruxelles !



Mon avis : Je découvre Leo Loden avec ce tome 19. En me rendant chez mon libraire, je suis tombé sur cet album avec un sticker rouge et blanc : « Pack spécial Belgique-En cadeau la version en Bruxellois ».En effet, Soleil a mis les petits plats dans les grands pour séduire les Belges en offrant en bonus le tome 19 en bruxellois, imprimé en version brochée. Belle initiative qui a enlevé mon adhésion. Restait à voir si l'achat en valait la peine au niveau de l'histoire, du dessin...Cette histoire est une critique, une caricature d'Angoulème et de toute la faune qui y gravite avec en figure de proue les chasseurs de dédicaces, collectionneurs et autres affairistes qui n'en ont pas grand-chose à faire de la BD, si ce n'est d'en tirer de juteux profits en revendant à gros prix sur Ebay leurs albums dédicacés. Le vol des planches du nouveau Lanfeust pendant le salon d'Angoulème va mener nos héros à la poursuite d'un collectionneur à Bruxelles. Va s'en suivre une course poursuite à travers la ville, de la Grand Place à l'Atomium. Autant vous le dire directement, c'est bien, c'est gentil mais cela ne casse pas la baraque. Je m'attendais à mieux car cela reste très premier degré. Je suis persuadé que les auteurs se sont très bien amusés en intégrant beaucoup de collègues, de relations de travail dans l'histoire. Si le récit m'a fait sourire ça et là, je n'ai pas éclaté de rire...N'est pas Goscinny qui veut...La version Bruxelloise a un côté plus couleur locale qui m'a plu mais je n'ai pas trouvé trace du nom de l'auteur de la traduction bruxelloise...Dommage. Rien à redire sur le dessin qui cadre bien avec le type d'histoire racontée et le public visé. Chacun se fera son idée sur cet album. Pour ma part, je suis un peu resté sur ma réserve...

6,5/10

Capitol.

On en parle sur votre forum: ICI.

Les commentaires sont fermés.