Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

25/03/2010

LE TRIANGLE SECRET-LES GARDIENS DU SANG-T2:Deir El Medineh

dyn008_original_500_670_pjpeg_2551150_a4825c179ae8bcb694e77690ff2ef159.jpg

 

Dessin : Denis Falque et André Julliard

Scénario : Didier Convard

Collection La loge noire

Editions Glenat

Résumé (de l'éditeur) : Quand la quête de la vie éternelle justifie la mort de son prochain...
La quête de l'immortalité se poursuit en toute violence et en parfaite intelligence.
Allemagne. De nos jours. Quelques temps avant les événements que l'Histoire retiendra sous le nom d'Affaire du Triangle Secret. Le professeur Clark a précipitamment bouclé ses bagages. Chercheur reconnu, mais participant secrètement au projet Génome-1, un programme financé par le Vatican et visant à découvrir le secret de l'immortalité, Clark sait que ses réserves sur les déviances éthiques du programme vont très vite en faire la cible des Gardiens du Sang... Ailleurs, Jean Nomane, chercheur infiltré chez ces derniers, et dépositaire de secrets indispensables à la poursuite de leurs recherches suspectes, poursuit sa fuite éperdue, accusé d'un crime qu'il n'a pas commis. La lutte pour le plus grand des pouvoirs se poursuit. Et elle ne s'embarrassera d'aucun

 


Mon avis : La sortie d'un album de la série « Le Triangle secret » est toujours pour moi un petit évènement. Didier Convard nous mène dans les dédales de cette ténébreuse affaire avec un talent sans cesse renouvelé. Il y a de l'action, des rebondissements. C'est bien ficelé et, à chaque fois, je suis pris par l'histoire. Le scénario est la base angulaire, le fondement de cette série. Je prends toujours bien le temps de lire chaque ouvrage. Je m'isole et je me plonge dans une lecture dense en texte mais ô combien passionnante. Cela demande cependant une attention soutenue et un peu d'investissement personnel. L'approche de cet album peut sembler un peu rébarbative à première vue pour certains, je les comprends. Le dessin de Denis Falque est efficace sans être de très haute volée et pourtant cela marche...L'alchimie fonctionne. A noter qu'André Juillard a dessiné les très belles planches qui se passent au 18e siècle, au temps du comte de Cagliostro. Nous aurons encore droit à bien des développements dans le futur, cette série est et reste d'excellente facture. Si vous ne connaissez pas cette série, commencez par le début, le premier cycle. Vous ne serez pas déçu.

7,5/10

On en parle sur votre forum: ICI.

Les commentaires sont fermés.