Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/05/2010

BOMB ROAD-Tome 1 : Da Nang

dyn007_original_500_670_pjpeg__3197e36a221b51fc36828d68ed884529.jpg

 

Dessin et  scénario : Michel Koeniguer

Collection cockpit

Editions Paquet

Résumé (de l'éditeur) : Le Colonel Bradley « Redneck » Towsend, pilote du corps des Marines, 68 ans, vit retiré dans son chalet des Rocky Mountains. Malade, il passe ses journées à regarder les infos, inquiet pour son fils, pilote d'hélicoptère Apache en Irak. L'arrivée d'un « aide de camp », un jeune pilote qu'on punit ainsi pour avoir crashé son F-22 tout neuf en voulant faire le malin, va être l'occasion pour le vieux pilote de revenir sur son expérience en Extrême-Orient : Towsend a lui aussi connu la guerre, une guerre tout aussi impopulaire que celle en Irak. En 1967, il arrive au Viêt-Nam pour rejoindre l'escadron des Blacknights, basé à Da Nang. En 67, la guerre prenait déjà une sale tournure pour les troupes US.


Mon avis : La collection cockpit de chez Paquet est la référence pour les amateurs de BD d'aviation. Une nouvelle série débute avec « Bomb Road ». Je dois bien avouer que je n'ai pas été déçu, loin delà. Venons en de suite au dessin. Les scènes de vol sont grandioses, cela frise la perfection, rien à redire. Les amateurs du genre vont se régaler ! Les personnages par contre ont des faciès parfois un peu figés. Même problème du côté de certaines postures ou des mains et des bras. D'autre part, j'ai trouvé les couleurs inégales. Vous allez dire que j'en fais une fixation... En réalité, je reste sur l'idée que la colorisation dépend de l'enthousiasme mis par le dessinateur à dessiner sa planche. Tout ce qui touche l'aviation de près a été réalisé de façon extraordinaire, y compris les couleurs, alors que les scènes de la vie courante donnent l'impression qu'elles ont été réalisées avec beaucoup plus de difficultés, elles sont  moins abouties que d'autres. Les couleurs du coup sont moins travaillées, plus monolithiques. Cela nous donne des planches inégales tant au niveau du dessin que de la colorisation.Le scénario est lui bien emmené et je ne me suis pas ennuyé lors de la lecture. Le seul point négatif est l'emploi d'un jargon « aviation » parfois trop technique. Une note en bas de page ou un lexique pour aider à la compréhension du lecteur n'auraient pas été de trop. J'ai eu beau faire mon service militaire dans l'aviation, cela ne m'a pas aidé...Ceci dit, ces petites critiques n'ont rien enlevé au plaisir de la lecture et j'attends le tome 2 avec impatience. Une série à suivre de près...

7,5/10

Capitol.

On en parle sur le forum: ICI.

Les commentaires sont fermés.