Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/05/2010

QUAI D'ORSAY - Chroniques diplomatiques- Tome 1

dyn003_original_500_608_pjpeg_2551150_2924124725aa2b469189ca0a0c11a9b7.jpg

Dessin : Christophe Blain

Scénario : Abel Lanzac

Editions Dargaud.

Résumé (de l'éditeur) : Le jeune Arthur Vlaminck est embauché en tant que chargé du "langage" par le ministre des Affaires étrangères Alexandre Taillard de Worms. En clair, il doit écrire les discours du ministre ! Mais encore faut-il se faire une place entre le directeur du cabinet et les conseillers qui gravitent dans un Quai d'Orsay où le stress, l'ambition et les coups fourrés ne sont pas rares...


Mon avis : Les critiques sont dithyrambiques, surtout en France...Un album qui parle du Ministère des Affaires Etrangères (situé au quai d'Orsay d'où le titre du livre). Et tout le monde qui grenouille autour...Il y a d'abord le ministre, Alexandre Taillard de Vorms, un être de grande taille, vif, intelligent, visionnaire, hors norme, qui dirige au pas de charge son ministère. Il a toujours un coup d'avance, une vision décalée et à long terme. Il faut voir dans la caricature en réalité Dominique Galouzeau de Villepin qui fut à ce ministère de 2002 à 2004. Il est aujourd'hui le meilleur ennemi du Président Sarkozy (l'affaire Clearstream) et du coup c'est toute la France, de Paris à la Province, qui frémit de plaisir... Autour de lui, le cabinet, toute une cour, dévouée mais pleine d'intrigues, où chacun essaye de se faire sa place quitte à faire des croques en jambes à ses collègues. Cela donne comme résultat des situations croquignolesques, kafkaïennes, épiques, schizophréniques, mais aussi beaucoup d'humour et rires garantis. En plus de cela, vient encore se greffer les petits détails qui tuent...Les Stabilos du ministre, son petit livre rouge, les fragments d'Héraclite,...

Derrière le pseudonyme d'Abel Lanzac, le scénariste, se cache un ancien conseillé dans des ministères qui a pu voir et observer de près ce microcosme. Christophe Blain, lui, s'est occupé du dessin, de la mise en page et c'est franchement réussi. Il parvient à faire passer avec peu de traits la vitesse, les mouvements, le caractère carré et cartésien du personnage principal. Cela reste bien ciblé mais aussi un dessin relativement dépouillé qui va à l'essentiel. A noter également la couverture qui est grandiose, qui attire l'œil...

En conclusion, Un livre qui fait évènement. Il nous fait découvrir la face peu connue, par le biais de la caricature, d'un grand format de la politique française qui prépare son retour sur la scène en vue de 2012.Beaucoup ont trouvé la lecture jubilatoire, moi pour ma part j'ai trouvé la lecture très amusante mais sans crier au chef d'œuvre. Chacun se forgera son avis mais cela ne manque pas de qualités, c'est certain.

7,5/10

Capitol.

Un lien intéressant : http://blog.lefigaro.fr/bd/2010/04/dominique-de-villepin-transfor.html

Un autre : http://culturebox.france3.fr/all/22786/quai-d_orsay-une-bande-dessinee-decapante-sur-l_univers-de-la-diplomatie

On en parle sur le forum : ICI.

Les commentaires sont fermés.