Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/05/2010

LE GARDIEN DU FEU - Tome 2: Adèle.

dyn006_original_500_687_pjpeg_2551150_33a66a891a12842e42159d742afba076.jpg

 

essin: Sandro

Scénario : François Debois

Couleurs : Joël Mouclier

Collection Celtic-Editions Soleil

Sortie le 28/04/2010

Prix conseillé : 12,9€

Résumé (de l'éditeur) : Cloîtré dans un phare au large de la Pointe du Raz, Goulven Dénès raconte ce qui l'a poussé à commettre un crime incroyablement cruel. Rien ne devait rapprocher ce sombre Léonard d'une belle et insouciante Trégorroise. Et pourtant Goulven se prend d'un amour fou et maladroit pour Adèle, qu'il admire sans être capable de la rendre heureuse... Une passion maladive exacerbée par le cadre étouffant d'un phare, au large d'un Cap Sizun hostile...
Goulven, gardien du phare de la Vieille, a commis l'irréparable. Il a enfermé sa femme Adèle, à qui il vouait une passion sans bornes, et Hervé Louarn, le seul ami qu'il ait jamais eut, dans une pièce du phare, qui sera leur tombeau. Ils vont y mourir, car tel est le projet de vengeance de Goulven. Qu'est-ce qui a poussé cet homme raisonnable, méticuleux, à tant de cruauté ?


Mon avis : Le premier tome avait été une découverte, le second tome est une confirmation.L'adaptation du roman d'Anatole Le Braz est une réussite. Même si la fin est connue d'avance, le développement de l'histoire est fait de maîtresse manière tant au niveau du scénario et de son découpage. Le dessin de Sandro est précis et par moment très cinématographique dans la composition des cases. Les ambiances sont très bien rendues et en plus les couleurs sont très bien exécutées, à la hauteur du reste de l'ouvrage.Je ne peux que confirmer l'impression du premier tome. De plus, maintenant que les deux tomes sont sortis, les lecteurs de bonnes BDs vont pouvoir lire sans réticence la totalité de ce drame d'une seule traite et se plonger dans la Bretagne profonde et ses gardiens de phare.

7,5 /10

Capitol.

On en parle sur le forum : ICI.

Le blog de Sandro: http://sandro.over-blog.com/

Les commentaires sont fermés.