Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

18/06/2010

les gardiens des enfers

0.jpg

 

Auteurs : Alcante et Mattéo.
Editeur :Glénat.

Le naufrage.
Selon qu’ils soient situés sur la terre ferme, sur une île ou en pleine mer, les gardiens classent les phares en trois catégories : les paradis, les purgatoires et… les enfers ! Situé au Pays de Galles, le phare de South Stack est tellement difficile d’accès qu’il est à ranger sans hésiter dans cette dernière catégorie. Il a de plus encore aujourd’hui la réputation d’être un endroit hanté, parmi les plus terrifiants de Grande-Bretagne !


Diablerie.
Vous vous rappelez de l’éphémère collection  « Hanté » chez Soleil, 5 petits albums et puis au revoir ?
Et bien ce one shot était destiné au départ à intégrer cette collection. Comme très souvent, chez Soleil, on coupe dans le vif quand ça ne marche pas comme ils veulent. Bref, ce titre se retrouve dans nos mains grâce à Glénat . Le récit commence bien avec une scène bien burnée qui vous donnera le mal de mer .L’ambiance maritime est excellente et c’est avec plaisir qu’on tague d’une page à l’autre. Le dessin lui aussi tangue bien, page 16-17, on a un dessin très dépouillé et page 19, une représentation hyper détaillée d’un embarquement. Globalement, le dessin est très expressif mais il y a aussi ce coté crayonné qui fait un peu « brut ». Pour le scénario, on tombe bien vite dans le démonique primaire. C’est bien dommage car l’ambiance jusqu’à l’arrivée de Belzébuth était bien rendue. Le frisson s’est vite dissipé à la vue de ce dernier. Il vous reste quand même la base réelle du récit qui sera bien complétée par un cahier en fin d’album expliquant  cette catastrophe du Royal Charter. Pour les fans du genre donc.

surprises.smileysmiley.com.7

les gardiens des enfers

Les commentaires sont fermés.