Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/07/2010

LE TOUR DES GEANTS

1412131349.2.jpg

Dessin et scénario : Nicolas Debon

Editions Dargaud

Collection Long courrier

Sortie le 19/06/2009

Prix conseillé : 14,50 €

Genre : Histoire du cyclisme-Tour de France

Résumé (de l’éditeur) : Ce matin de juillet 1910, ils sont plus de cent à se presser au départ du Tour de France cycliste. Quatre semaines plus tard, seuls 41 rescapés en franchissent la ligne d'arrivée. Entre-temps, ils ont enduré la pluie, la boue, la poussière, les chutes, les sabotages et les sempiternelles "perçures" sur des chemins de terre... Une épopée démesurée, émaillée d'humour et de drame, qui évoque un autre temps : celui des Géants de la route.


Mon avis : En cette fin du Tour de France et cette période plus calme en sortie BD, je me suis lancé dans la lecture d’un album paru l’année passée et pas lu à l’époque.

« Le tour des Géants » est le premier album de Nicolas Debon, un jeune illustrateur passé à la BD. Et pour un coup d’essai, c’est un coup de maître. L’auteur nous raconte l’histoire du Tour de France de 1910, il y a juste un siècle. C’est également le premier tour qui passe en haute montagne et plus particulièrement par les Pyrénées et le Tourmalet. Cela relève plus de l’Aventure tout court que du sport cycliste. C’est au soir de cette étape de légende, Bagnères-de-Luchon – Bayonne, 326 kms par les cols de Peyresourde, D’Aspin, Tourmalet, Soulor, col de Tortes, l’Aubisque et enfin le col d’Osquich, que Lapize, deuxième de l’étape, jettera aux officiels une des répliques les plus mémorables de l’histoire du Tour : « Assassins…Vous êtes…des assassins ».Le décor est planté. Nicolas Debon a fait des recherches dans les journaux de l’époque et nous restitue avec talent la grande et la petite histoire de ce tour. C’est très intéressant et passionnant. Cela relève plus de l’héroïsme et de la légende et n’a plus beaucoup de rapport avec ce que l’on vit au Tour en 2010.

Le dessin est inspiré de l’illustration enfantine. Cela nous donne des cases esquissées et peintes en direct. Cela nous donne un graphisme simple, fait plus d’impressions que de précisions, et pourtant l’alchimie prend et ce livre se lit facilement, avec une fluidité extraordinaire.

Si vous aimez les épopées, le sport et la petite histoire juste à côté de la Grande Histoire, cet album est taillé sur mesure pour vous.

7,5 /10

Capitol.

On en parle sur le forum : ICI.

Les commentaires sont fermés.