Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

17/08/2010

BRUXELLES -Itinéraires

2668711568.jpg

 

Résumé (de l’éditeur) Un grand nom de la bande dessinée et un grand nom du livre de voyage unissent leur expérience éditoriale et le talent de leurs auteurs pour inventer, ensemble, une nouvelle génération de city guides. Idée force de cette nouvelle collection Lonely Planet / Casterman : conjuguer la force des textes et l’impact des images dessinées pour donner à voir et à découvrir autrement de grandes métropoles du monde, à travers des choix d’itinéraires délibérément subjectifs ou...


Mon avis : Casterman s’est associé à Lonely planet (qui  publie probablement les meilleurs guides de voyage), pour réaliser des ouvrages où se mêle voyages et bandes dessinées. Le résultat nous donne des livres qui sortent quelque peu des sentiers battus. Ils s’appellent « Itinéraires » car il s’agit en réalité de parcours emblématiques dans la ville visitée. Ces livres ont pour but de donner une image décalée et innovante, une « certaine vue » de la ville. Il ne s’agit pas de tout montrer. Les auteurs ont fait un choix subjectif mais surtout nous livrent leurs coups de cœur pour « leur ville », soit parce qu’ils y vivent, soit parce qu’ils s’y trouvent bien.

Dans « Bruxelles », François Schuiten nous parle de « sa » ville et nous la fait visiter. Il n’oublie pas aussi de nous parler de la « Maison Autrique » dont il s’est occupé lors de sa restauration avec son complice Benoît Peeters. Le livre est un ensemble de parcours à travers les communes de l’agglomération bruxelloise. Les illustrations de Schuiten sont décalées et nous livrent un Bruxelles des Cités Obscures, où se mêlent la réalité et le surréalisme, Bruxelles et Brüsel. Le livre démarre par le Palais de Justice, tout un symbole…De loin, l’album le plus novateur et le plus déconcertant des trois livres que j’ai lus.

Dans « Venise », deux collaborateurs vénitiens d’Hugo Pratt font un travail de mémoire en revisitant les endroits préférés du dessinateur vénitien décédé en 1995.Pour se faire, ils ont ressorti des aventures de Corto Maltese des dessins du marin qui déambule dans sa ville. Ils nous dévoilent une Venise cachée et mystérieuse…Il s’agit ici d’un magnifique travail de mémoire, une façon de faire vivre Venise et Hugo Pratt.

Dans « New York », Miles Hyman, un illustrateur américain vivant en France et qui travaille régulièrement pour des publications telles que « The New Yorker » ou « Le Monde », dessine surtout des gens dans la ville avec leurs différences multiples. Le livre se focalise surtout sur la découvertes de quartiers moins connus mais non moins passionnantes dans leurs diversités, loin des clichés de la grande ville anonyme. Cet album est peut-être le moins novateur des trois à la première approche mais le contenu n’en est pas moins intéressant.

Pour les amateurs de géographie et de voyages décalés…

A noter qu’il existe aussi un ouvrage sur « Rome » (avec Alix +Jacques Martin et Gilles Chaillet).

En octobre 2010, vont sortir deux autres tomes sur « Marrakech » avec Jacques Ferrandez et « Florence» avec Nicolas de Crecy

7-17b0.gif

Capitol

On en parle sur le forum: ICI.

Les commentaires sont fermés.