Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

19/08/2010

TOUT VANCE - tome 12: Ramiro (3e partie)

1184816690.jpg

 

Dessin et scénario : William Vance

Editions Dargaud

Sortie le  02/07/2010

Prix conseillé : 19 €

Genre : Historique

Résumé (de l’éditeur) Scénarisée et illustrée par William Vance, cette captivante épopée médiévale fut pour lui l'occasion de magnifier le patrimoine de l'Espagne, devenue sa patrie d'adoption.
D'un graphisme de toute beauté, que rehaussent superbement les couleurs de Petra, cette fresque, prépubliée dans l'hebdomadaire belge Femmes d'Aujourd'hui de 1974 à 1983, a fait l'objet d'une série d'albums maintenant réédités en une passionnante intégrale.


Mon avis : Cela faisait un bon bout de temps que l’intégrale « Tout Vance » restait au point mort. Le tome 11 en effet est sorti en  septembre 2006. Depuis lors,près de quatre ans, le calme plat. Le relatif silence de William Vance a probablement relancé l’intégrale…

Dargaud nous offre donc le tome 12, un album de toute beauté, tant au niveau du papier  que des couleurs. Cela nous donne un très bel objet, très réussi. Le contenu en lui-même est exceptionnel. Ce sont des épisodes de Ramiro qui sont sortis à l’époque dans le magazine « Femmes d’aujourd’hui ». C’était la seule rubrique qui avait mon aval dans ce magazine féminin que lisait ma mère. D’ailleurs, je me suis toujours demandé ce que faisait William Vance là-bas. J’avais déjà l’impression à l’époque que Vance avait droit à une bien meilleure tribune mais c’est une autre histoire. Cet album vous permettra de redécouvrir des épisodes oubliés. En début d’album, il y a d’abord un rappel historique avec de nombreuses photos pour situer l’action et l’époque. Ensuite commencent les épisodes de Ramiro. Ce sont des vrais pépites, tant le dessin est sublime, les couleurs magnifiques. Les ambiances et l’action y sont rendues de façons très véridiques et intenses. On peut reprocher que la narration relève un peu du feuilleton. D’un épisode à un autre, il y a des reprises, des remises en situation du lecteur. Il faut se rappeler du rythme de parution de l’époque. C’est la parution hebdomadaire d’une ou deux planches seulement qui veut cela. De plus, un épisode, « les yeux de Guardiana »,  a été complètement redessiné et l’histoire quelque peu rectifiée. C’est très intéressant de voir les différences entre ces deux versions.

Cette intégrale nous livre un vrai travail d’archéologue de la BD. Les lecteurs découvriront une œuvre extraordinaire et trop peu connue par rapport à la série culte qu’est XIII. C’est parfois la rançon du succès d’une série, elle occulte d’autres travaux de très grandes qualités rejetées dans les oubliettes de la BD.A redécouvrir d’urgence.

8-17b1.gif

Capitol

On en parle sur le forum: ICI.

Les commentaires sont fermés.