Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

10/09/2010

LES AVENTURES DE SPIROU ET FANTASIO - Tome 51: Alerte aux Zorkons

Spirou et Fantasio51.jpg

Dessin: Yoann - Scénario : Fabien Vehlmann

Editions Dupuis

Sortie le  03/09/2010

Prix conseillé : 9,95 €

Genre : aventure humoristique

Résumé (de l’éditeur) : Le célèbre savant Pacôme de Champignac coule des jours paisibles dans son château. Alors qu'il vaque à ses occupations expérimentales, notre ami mycologue reçoit la visite intrigante d'un Zorglub plus altier que jamais... Mais que penser du comportement du Comte qui confond son plus fameux rival avec un vulgaire plombier ? Zorglub aurait-il minutieusement prévu tout ce qui est en train d'arriver ?
Quelques jours plus tard, de retour d'un festival de bande dessinée, Spirou et Fantasio savourent l'idée de partir pour des vacances bien méritées. Spip s'imagine déjà face à un délicieux lait de noisette bio. Un coup de fil angoissant du Comte leur fait rebrousser chemin, direction : Champignac-en-Cambrousse.

 


Mon avis : L’événement de la rentrée chez Dupuis est l’arrivée d’un nouveau duo d’auteurs avec pour mission de relancer la série « Spirou ».

Ce n’est pas la première fois que cette série est reprise avec beaucoup d’attente mais toujours en arrière fond la référence ultime qu’est André Franquin. Yoann et Vehlmann ont déjà réalisé un one-shot (les géants pétrifiés en 2006). Dupuis ne part donc pas totalement dans l’inconnu. Ils n’ont pas caché qu’ils se sont inspirés du Spirou de leur glorieux prédécesseur mais aussi à ses travaux annexes tels que « les idées noires ». Ils ont relu entièrement les 50 tomes précédents de la série…Dupuis a de grandes ambitions pour son nouveau tandem et a voulu marquer le coup avec une promotion à faire pâlir d’envie beaucoup de concurrents. Une communication bien orchestrée avec l’envoi d’un « tirage avancé », une plaquette brochée de 56 pages et imprimée à 1600 exemplaires, envoyée aux libraires et aux journalistes. Elle fait découvrir étape par étape, du scénario aux pages couleurs finies, avec toutes les étapes intermédiaires (découpage, crayonnés, planches encrées,…). Un outil exceptionnel, un collector, mais pas encore l’album fini à 100% et mis à la vente. Le site « Sambabugatti » a été approché par l’agence de communication web de Dupuis et nous avons pu disposer de cet album broché. Un grand merci à Dupuis pour cette marque de reconnaissance mais, foi de Capitol, je ne pouvais décemment pas donner un avis complet et autorisé sans avoir l’album entièrement terminé. Je me suis donc rendu chez mon libraire pour acheter ce fameux tome 51 (Oui, je l’ai acheté…). J’ai relu la totalité de la BD et je peux enfin vous faire connaître mon avis. Je m’étonne cependant que de nombreux journalistes ont écrit des articles en long et en large sur base uniquement de la plaquette…Elle donne un aperçu mais pas une vue globale. Un peu court pour faire un bon papier mais enfin passons…

J’ai bien aimé le dessin de Yoann, respectueux de l’œuvre. Il rend très bien le mouvement des personnages et les expressions du visage. Le découpage et la composition des cases sont très bien réalisés tout en restant très classique. Je reproche juste par moment l’emploi trop systématique d’ombre dans les visages des personnages…C’est un détail…Le scénario de Vehlmann est très imaginatif, surtout dans la première moitié de l’album. Cela nous vaut des scènes d’anthologie (la baudruche Spirou, les cyclistes). J’ai bien aimé également les réparties de Spip, l’écureuil, qui a une place importante dans le scénario. Vehlmann a repris des éléments marquants d’autres albums pour nous concocter une histoire qui tient bien la route même si j’avais espéré un dénouement plus innovant et moins attendu. Mais le lecteur sent bien qu’il ne s’agit en réalité qu’une mise en bouche, une prise en main. J’espère que le tome suivant sera encore plus novateur puisque Zorglub va nous emmener sur la lune. Oui, il y a encore de grandes ambitions pour Spirou chez Dupuis. C’est une très bonne nouvelle. Cet album est loin d’être une déception même si je pense que le meilleur reste à venir. C’est un album tout public et bien ficelé.

7,5 /10

Capitol.

On en parle sur le forum : ICI.

Les commentaires sont fermés.