Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

11/11/2010

Ella Mahé T1:La fille aux yeux vairons.

Ella Mahé1.jpg

Auteurs : Les Charles et Taymans.
Editeur :Glénat.
Sortie :06/10/2010

La princesse sans nom.
Elle s’appelle Ella, Ella Mahé. Restauratrice de manuscrits anciens, elle profite d’une commande du musée du Caire pour visiter quelques-uns des hauts lieux historiques de l’Égypte ancienne. Sur le site d’Abou Simbel, elle rencontre Thomas Reilly, archéologue, petit-fils d’Henry Reilly, qui mit à jour dans les années 20, avec l’équipe de Howard Carter, la tombe de Toutankhamon. Marchant dans les pas de son grand-père, Thomas recherche la tombe d’une princesse de la 18e dynastie. Cette princesse sans nom avait une particularité physique peu commune : des yeux vairons, l’un noir, l’autre bleu. Tout comme ceux d’Ella Mahé…

 


Le mélange des genres.
La lecture du tome 1 d’Ella Mahé commence par le dessin très élégant de JF Charles. Ceux qui ont déjà eu la chance de faire les hauts lieux des monuments égyptiens  auront certainement plein de bons souvenirs à la vue d’Abou Simbel, Louxor, la vallée des rois, etc…On voyage donc pour le plus grand plaisir des « égyptologues ».Ensuite, c’est André Taymans qui prend le relais pour la partie Toutankhamon. Entre parenthèse, on retrouvera Carin pour le tome 2(Suez),Goepfert pour le T3(moyen-âge) et enfin Chistophe Simon pour le dernier tome 4 (Antiquité). Et tout ça en moins d’un an. Pour revenir à ce tome initial, la coupure entre les deux dessins est abyssale. On se dirait presque dans Blake et Mortimer tellement la ligne claire d’André Taymans est proche de celle de Jacobs. Sur ce mélange des genres, je suis assez septique non pas que ce soit mal dessiné, loin de là mais ça surprend et détonne. En plus, cette partie est nettement moins  envoutante car quasiment tout le monde connait la découverte de Carter .J’ai également pas trop compris l’obstination d’Henry. J’ai aussi tiqué sur les événements providentielles qui tombent vraiment bien et pas crédibles pour un sous (l’effondrement subit de la tombe par exemple).Malgré une atmosphère très old school , je n’ai pas été charmé par ce tome, je n’ai d’ailleurs pas trop compris où les auteurs voulaient nous mener .
Bon, on aura certainement plus d’explications avec le tome 2 mais une chose est sûre, je suis de plus en plus méfiant envers les séries qui utilisent le concept du triangle secret ou du décalogue .C’est trop souvent synonyme  de déception.

6-17af.gif

 

 

On en parle sur le forum.

jfcharles.jpeg

Les commentaires sont fermés.